album photo euphorbe (euphorbia)

album photos euphorbes

 

description du genre euphorbe (euphorbia)

fleur euphorbe millii
vaste genre répandu sur tous les continents, regroupant plus de 2000 espèces de plantes allant de l'herbacée annuelle à l'arbre de grande taille, et dont une partie seulement est succulente.
Les caractères communs à toutes ces espèces sont:
Une sève blanche, collante et irritante appelée latex
Des fleurs de taille réduite à insignifiante appelées cyathes, complétées par des glandes nectarifères et parfois deux bractées colorées;
Un fruit à trois capsules contenant chacune une seule graine, éclatant à maturité en expulsant au loin les graines.
Les éventuelles épines peuvent être de deux natures:
Des aiguillons issus de l'épiderme de la plante (contrairement aux vraies épines des cactus qui sont des feuilles modifiées issues des tissus internes)
Des pédoncules floraux stériles persistants (fins, droits et de section constante contrairement aux aiguillons plus épais à la base et parfois légèrement aplatis).

Culture
Avec une répartition géographique aussi étendue, il n'existe pas de méthode de culture unique. Mais la plupart des espèces sont de culture facile, sans exigences particulières.

Cycle de végétation: période de croissance printanière et/ou automnale, arrêt de végétation en hiver et parfois en été. Certains jardins botaniques pratiquent un cycle de végétation avec croissance hivernale, mais cette méthode qui suppose une serre fortement chauffée n'est pas accessible aux amateurs et n'est pas indispensable pour avoir de belles plantes.

Substrat drainant. Arrosages réguliers en période de végétation, toute rupture trop nette entraînant un arrêt de végétation difficile à rattraper, aucun arrosage en période de repos hivernal, très léger en cas de repos estival. Exposition au soleil, légèrement atténuée, sauf pour les grandes espèces lorsqu'elles sont adultes. Attention aux coups de soleil qui laissent des marques brunes indélébiles, toujours habituer lentement les Euphorbes à une exposition lumineuse plus intense et prendre en compte la variation de la hauteur du soleil sur l'horizon au printemps et en automne: le soleil d'été n'est pas toujours le plus dangereux. Température hivernale entre 10 et 15°C, mais certaines espèces peuvent être beaucoup plus résistantes. E. obesa peut même résister à de faibles gelées sous abri.

Reproduction par semis ou bouturage, voire greffage:
Le semis est facile, la principale difficulté consistant à obtenir des graines pour les espèces dioïques: il faut alors au moins un plant mâle et un plant femelle et utiliser un pinceau pour transférer le pollen des étamines sur le pistil du plant femelle. Température de semis entre 25 et 30°C, un peu moins après germination.
Le bouturage peut-être délicat. Il faut impérativement arrêter l'écoulement du latex qui se produit après prélèvement de la bouture. Pour cela, passer immédiatement les deux plaies sous un filet d'eau en retirant délicatement le surplus de latex avec une éponge ou un chiffon dédié à cette tache, l'eau provoquant la coagulation du latex. Puis laisser bien cicatriser la plaie de la bouture dans un endroit sec. Un fongicide peut être apposé sur la plaie fraîche (cannelle, charbon de bois, fongicide chimique).
Planter de deux semaines à trois mois plus tard, selon la taille de la plaie, dans un mélange léger. L'enracinement est le plus délicat. Certains recommandent l'emploi d'hormones de bouturages. Personnellement j'utilise pour les espèces rétives à l'enracinement une chaleur de fond (environ 25°C) en posant le pot sur un radiateur pas trop chaud. Un humidificateur, sous forme d'une soucoupe remplie de billes d'argiles et d'eau placée sous le pot sans qu'il ne trempe dans l'eau, évite un dessèchement de la bouture (mais évidemment, pas sur un radiateur électrique, risque d'électrocution!). On peut aussi utiliser une résistance électrique, par exemple celle utilisée dans votre mini serre à semis, le passage d'une conduite de chauffage dans le sol,... Cette légère chaleur du sol favorise en effet l'émission de racines.
Le greffage est plus particulièrement utilisé pour certaines espèces très sensibles à l'excès d'humidité: E. abdelkuri, E. columnaris, E. piscidermis. Je connais cependant une bouture d'E. abdelkuri qui pousse sur ses propres racines depuis deux ans et a doublé sa taille. Le porte-greffe le plus utilisé est E. canariensis.

Maladies: les euphorbes sont peu sensibles aux maladies, mais, en cas d'excès d'arrosage, peuvent pourrir par la base. Il convient d'abord de s'assurer que l'on est bien en présence d'une telle pourriture afin de ne pas "charcuter" cette pauvre plante pour rien: prenez un cutter désinfecté à l'alcool et entamez délicatement l'épiderme à l'endroit soupçonné de pourriture. Si du latex blanc coule, il n'y a pas de pourriture, arrêtez l'écoulement comme pour une bouture et veillez à ce que la plaie reste à l'air pour cicatriser.
Si aucun latex ne coule, et si vous êtes bien sur qu'il s'agit d'une euphorbe (voir ci-dessous), entamez la plante plus profondément et retirez des tranches de plante jusqu'à retrouver un écoulement de latex. Pratiquez alors une dernière coupe fine avec un cutter à nouveau désinfecté à l'alcool et procédez comme avec une bouture.
Avant de procéder à ces opérations, assurez-vous qu'il s'agit bien d'une euphorbe: ne découpez pas en tranches un cactus sain à la recherche de latex inexistant. En cas de doutes vérifiez la présence de latex sur une partie saine en entamant délicatement l'épiderme.

PRECAUTIONS D'USAGE: le latex étant irritant et poison, on prendra toujours des précautions en manipulant ces plantes, en ne perdant pas de vue qu'une peau normale soumise à des contacts réduits ne ressent pas grand chose, mais qu'il n'en est pas de même pour les muqueuses et l'oeil qui sont beaucoup plus fragiles. Des cas d'atteintes graves à l'oeil ont déjà été rapportés. Il est donc important de bien se laver les mains après manipulation, de faire attention aux projections de latex dans l'oeil, de ne pas se frotter un oeil sans s'être préalablement lavé les mains, de ne pas laisser jouer un enfant ou un animal à proximité. EN CAS DE PROBLEME, CONSULTEZ UN MEDECIN.
retrouver l'integralité de la fiche ici



 


www.carnicactus.com/contactCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSdernière mise a jour:vendredi 12 janvier 2018